La ferme Spiruline de Rospico

Avec les bassins sous serre, on reproduit les conditions de vie de la spiruline dans son milieu naturel. On aura ombragé la serre pour éviter le choc du soleil (photolyse) et prévu un système d’agitation pour mélanger constamment la spiruline.

La spiruline est dite « extrêmophile« . Elle réalise sa photosynthèse dans une eau saumâtre et alcaline (pH entre 9 et 11) ; ce milieu lui est spécifique et ne permet pas la contamination par d’autres algues ou bactéries pathogènes. Elle a besoin de lumière et de chaleur et, comme la plupart des végétaux, de carbone, d’azote, de phosphore, de fer, de magnésium, de potassium…

La production se décompose en plusieurs étapes.

Culture

Une fois le bassin ensemencé, on apporte des sels nutritifs pour assurer la croissance de la spiruline (azote, phosphore, potassium, magnesium, fer). Il faudra une quinzaine de jours pour commencer à récolter ce bassin. Ensuite, si les conditions météo sont bonnes, la récolte intervient tous les 3 ou 4 jours, voire moins en plein été.

Récolte

Quand la concentration de spiruline dans le bassin est suffisante, elle est acheminée par une pompe dans la récolteuse ; la spiruline est filtrée dans une toile de filtrage et tombe dans une goulotte, qui amène la spiruline dans le bac de presse. L'eau filtrée est rejetée dans le bassin.

Pressage

La biomasse obtenue qui contient encore 80% d’eau, est pressée avec une presse à vide, pour obtenir une pâte compacte, le ``fromage de spiruline`` ! La spiruline a la consistance de la pâte à modeler. Elle est prête à être mise en forme dans le poussoir à saucisse...

Mise en forme

Le « fromage » de spiruline a maintenant la texture de la pâte à modeler. Il est mis en forme en spaghetti avec un poussoir hydraulique, sur des clayettes inox.

Séchage

Les clayettes sont mises à sécher à basse température dans un déshydrateur, programmé à 38° pour 5 ou 6 heures. Ce type de séchage à basse température conserve les qualités de la spiruline en préservant ses éléments thermosensibles.

Ensachage

Une fois séchés, les spaghetti sont broyés pour en faire des brindilles d’1/2 cm, qui seront d'abord conditionnées en sac d'un kg sous vide et à l'abri de la lumière, puis mises en sachet de 100 g, avec n° de lot et DDM – date de durabilité minimale.

Les analyses qualité

Partager sur vos réseaux